[HC] Bataille de Magnésie (plus grand format)

    Partagez

    [HC] Bataille de Magnésie (plus grand format)

    Message par thalantir le Dim 3 Juin - 9:50

    Bataille de Magnésie version grand format

    Petit débrief sur une bataille dont j’avais déjà fait un rapport mais que nous avons joué à plus grande échelle (presque 1000 pts). Encore une fois un grand merci aux participants (ici les frangins Triarus et Tharaniel) pour cette boucherie dans la joie et la bonne humeur ! Comme toujours, les retours et commentaires positifs sont appréciés.

    Donc les frangins s’affrontaient, le premier prenant les romains, le second les Séleucides. Moi en bon agent double je jouais une division de chaque armée dans un bord opposé (histoire d’éviter de m’affronter moi-même).

    Le déploiement Séleucides a été très impressionnant pour nous. Au centre une forêt de Sarisses avec la phalange de piquiers et juste à côté (centre droit) une marée de cavalerie. La division que Tharaniel m’a assigné se trouvait au centre gauche et contenait les gésates et les torakitai (qu’on a proxysé avec des hoplites faute de mieux). Enfin la cavalerie d’Antiochos s’était placée à gauche avec l’Agema et deux unités de Cataphractes.


    la phalange séleucide sous le soleil du matin


    La masse de la cavalerie séleucide s'avance


    les alliés latins vont avoir du boulot !

    Hasard du déploiement elle se retrouvait en face de celle de Scipion l’Asiatique le général ennemi. En effet Triarus avait choisi de mettre les deux légions romaines sur la gauche, les alliés de Pergame au centre et les deux légions alliées à droite. La légion alliée située tout à droite m’était dévolue, il s'agissant des latins.


    La légion romaine du Consul Scipion se prépare à en découdre avec Antiochos

    La bataille s’engagea sur les chapeaux de roue : Tharaniel lança immédiatement sa cavalerie d'élite à la charge des légionnaires romains du consul. L’audace, et un très bon placement tactique paya puisqu’il renversa rapidement la légion en entier grâce aux coups de boutoir (ou plutôt de xyston) de ses trois packs de cavalerie lourde. Le feu continu des archers montés et même des javelots de l’éléphant séleucide finissait d’enlever leurs derniers points de vie aux quelques unités survivantes. Seule une courageuse unité de hastati restera jusqu'à la fin coincé en combat avec les cataphractes et finira par les dérouter... Avant de se rendre compte qu'elle était seule et de quitter à son tour le champ de bataille.


    Antiochos et ses cataphractes renversent les romains

    Cependant au centre ma division séleucide resta sur place plusieurs tours et la phalange avança au compte goutte. L’immense division de cavalerie séleucide se jeta sur les alliés mais ne réussit pas à vaincre et finalement aux termes d’une guerre d’attrition ou les jets de pilum alternaient avec les mêlées les romains parvenaient à dérouter les cavaliers. D’autant que la division des alliées séleucides située à droite derrière la rivière ne se déplaça pas à leur secours. Les hastatis alliés s’étaient illustrées, notamment ceux de ma division romaine qui survécurent à cette bataille.


    La cavalerie séleucide ne parvient pas à déborder les deux courageuses légions d'alliés


    Et les alliés repoussent les cavaliers

    Au centre une phalange trop avancée fut cernée par plus de 6 unités de tous les côtés mais tint bon plusieurs tours avant de succomber. Les romains continuèrent sur leur lancée et déroutèrent une seconde phalange. Alors qu’ils approchaient les gésates chargèrent mais ne parvinrent pas à vaincre tous leurs ennemis et ils furent finalement repoussés.


    Les piquiers recrues vendent chèrement leur peau : 3 tours de combats !


    les fanatiques celtes gésates prennent la sauce ! Apparemment se promener le poireau à l'air ne permet pas de détourner les javelots !

    A ce moment, la seconde légion romaine avait repoussé les cavaliers d’Antiochos épuisés dont les unités avaient subit beaucoup de blessures et qui risquaient de dérouter. Tharaniel décida de ne pas les risquer tout de suite et Triarus commença à amener des renforts pour combler le flanc gauche. Au centre la phalange semblait sur le point de craquer et il était tentant d’essayer de charger pour enlever les derniers PV de certaines unités de piquiers vacillantes.


    l'infanterie légère de Pergame aidée par les légionnaires italiens parvient à se tailler un chemin dans les phalanges à la surprise de tous !

    D’autant plus qu’à droite les éléphants séleucides et leur infanterie alliée avaient passé la rivière et menaçaient la division alliée latine, bien épuisée par les charges de cavalerie. Pour tenir le choc je passais certaines unités en carré pour ralentir la progression des séleucides. Mes hastatis firent à nouveau le boulot en détruisant deux unités d’infanterie orientale au moral vacillant grâce à un échange de projectiles suivi d'un bref combat.

    Triarus tenta la charge sur les gésates et les détruisit. Il fit alors une percée avec 4 unités de la légion romaine survivante contre les argyraspides qui se tenaient en seconde ligne. Le choc fut violent mais l’élite des piquiers séleucides tint bon. Tharaniel ne laissa pas passer l’occasion, il fit pivoter une partie de la phalange ainsi que les torakitai de ma division séleucide pour encercler le pack romain.


    les Argyraspides "les boucliers d'argent" tiennent le choc !


    point de situation

    Et là ce fut Stalingrad pour les romains puisque les 4 unités disparurent  d’un coup sous le flot des ennemis arrivant de tout côté. La seconde division romaine venait de s’effondrer d’un seul coup, le flanc gauche était encore plus en lambeau.


    Stalingrad pour les romains

    Triarus décida de poursuivre cependant son assaut contre la phalange avec la légion alliée italienne tandis que Tharaniel faisait faire mouvement à la cavalerie d’Antiochos pour prêter main forte à ma division séleucide et faire l’essui-glace à partir du flanc gauche. Dans le même temps il rabattait ses alliés puniques et orientaux sur la légion des alliés latins. Les triarii furent chargés par deux éléphants et durent battre en retraite. Tandis que le premier carré de principes explosait face à la charge des tureophoroi séleucides, dans leur percée ils achevèrent une unité des héroïques hastati. La division latine allait tomber ce n’était qu’une question de temps et cela sonnerait la victoire de Tharaniel.


    Les éléphants séleucides repoussent les triarii. Les hastatis continuent de tenir mais les principes se mettent en carré dont l'un est déjà durement blessé.

    Triarus tenta une contre attaque sur la cavalerie séleucide mais sans succès. Au centre cependant il avait réussi à dérouter une nouvelle phalange. Je prenais mon préfet des alliés latins et l’envoyait prendre la tête de ses equites pour une charge contre l’infanterie punique qu’il parvint à secouer. Les éléphants repoussaient encore les triarii. Le dernier tour décisif arriva.

    Les torakitai et les cataphractes chargèrent la ligne romaine à gauche (enfin les alliés de Pergame plutôt) mais ces derniers tinrent bon. A droite les triarii perdirent leur dernier PV mais remportèrent le combat en déroutant un éléphant. Malheureusement l’infanterie punique secoua également ma cavalerie tandis que les tureophoroi de l’enfer accrochaient un troisième scalp à leur collection en détruisant un autre de mes carrés (décidément !). Ma division d’alliés latins était en déroute… de même que celle des alliés séleucides. Nous terminions le tour car une possibilité d’égalité existait si Triarus parvenait à secouer encore une phalange… Ben vous savez quoi ? Il l’a fait !


    La charge du préfet Gnaeus Domitius qui a bien travaillé toute la journée, permet de dérouter les alliés séleucide mais ne peut empêcher celle de des alliés latins dans le même tour !


    Du coup avec 3 divisions sur 5 détruites de chaque côté les deux armées repliaient et c’était une égalité au terme d’une belle boucherie. Avantage quand même à Tharaniel qui a beaucoup mieux maîtrisé sa partie.


    Les deux armées se séparent pour panser leurs plaies.

    L'ORDRE DE BATAILLE POUR CEUX QUE CA INTERESSE :







    Dernière édition par thalantir le Dim 3 Juin - 11:05, édité 1 fois

    Re: [HC] Bataille de Magnésie (plus grand format)

    Message par Triarus le Dim 3 Juin - 10:38

    très bon rapport de bataille comme d'habitude !!

    La prochaine fois si on est plus de monde on fera le deploiement tactique comme à BP ca sera mieux Smile

    J'ai fais pas mal d'erreurs de placements ca c'est sur.

    Re: [HC] Bataille de Magnésie (plus grand format)

    Message par Paritazi le Lun 4 Juin - 7:39

    Impressionnante masse de troupes, ça donne envie de jouer! Et merci pour le partage des photos.

    Re: [HC] Bataille de Magnésie (plus grand format)

    Message par thalantir le Lun 4 Juin - 9:49

    Détail amusant : sur cette partie il y avait 89 unités pour un total de 920 figurines. La dernière bataille de BP (Audenarde) nous avions 142 unités pour 1020 figurines. Le nombre d'unités est très différent mais en termes de figurines c'est quasi pareil. Sauf que la table faisait 2,75m (au lieu de 3,75m pour BP)

    donc en fait on avait le même nombre de figurines sur un espace 1/3 plus réduit ce qui explique sans doute aussi cet effet de masse.

    Re: [HC] Bataille de Magnésie (plus grand format)

    Message par Ranill le Mar 5 Juin - 19:00

    Tres beau CR , ca me motive pour continuer mes séleucides Smile


    Ptite question , les fichiers de ton ordre de bataille sont fait a partir d'army Builder ?

    Re: [HC] Bataille de Magnésie (plus grand format)

    Message par thalantir le Mar 5 Juin - 19:05

    Nan ils sont fait artisanalement sur une feuille excel Laughing

    Contenu sponsorisé

    Re: [HC] Bataille de Magnésie (plus grand format)

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Lun 10 Déc - 9:38