Derniers sujets

» [BP] Fontenoy 1745
par thalantir Mar 18 Sep - 5:59

» SÉCESSION darkness
par darkness Ven 14 Sep - 9:54

» Pike & Shotte fr
par Makara Lun 10 Sep - 19:48

» Clash of Eagles
par Ogier Lun 10 Sep - 13:55

» Peinture pour des clients
par darkness Jeu 30 Aoû - 17:56

» Annonce Big Day II : le 29-30 Septembre 2018 à Gif sur Yvette
par Urial Ven 24 Aoû - 8:39

» Présentation astragoth667
par thalantir Jeu 23 Aoû - 14:33

» Black Powder, la VF.
par Durgrim l'ancien Mer 22 Aoû - 9:42

» [Règles] Changement de formation des unités en fourageur
par riton34140 Mer 25 Juil - 13:35


    [HC Bataille du Granique

    Partagez

    [HC Bataille du Granique

    Message par thalantir le Sam 4 Nov - 9:31

    Petit CR d’une partie d’initiation disputée avec Nicolas. Mon invité ayant fait part de son intérêt pour la période d’Alexandre, nous sommes donc partis sur une reconstitution de la bataille du Granique.
    Je prenais le commandement des perses tandis que Nicolas assumait celui des macédoniens
    Nous avons effectué un déploiement historique.

    Certaines photos sont un peu floues et je m'en excuse, je jouais en même temps donc ce n'était pas l'objectif prioritaire au départ.

    Les listes d’armées :

    PERSES

    Spithridatès
    Sparabaras Garde
    Sparabaras provinciaux
    Sparabaras provinciaux
    Archers en levée
    Javeliniers provinciaux

    Memnon de Rhodes
    Hoplites mercenaires
    Hoplites mercenaires
    Hoplites mercenaires
    Hoplites mercenaires
    Javeliniers mercenaires

    Mithridates
    Cavalerie lourde bactrienne
    Cavalerie mède
    Archers montés en armure
    Cataphractes Garde
    Archers montés bactriens

    Arsitès
    Cavalerie paphlagonienne
    Cavalerie hyrcanienne
    Cavalerie cylicienne
    Archers montés hyrcaniens
    Archers montés hyrcaniens


    MACEDONIENS

    Alexandre le Grand
    Hypaspistes
    Hoplites alliés
    Hoplites alliés
    Archers
    Javeliniers agrianiens
    Javeliniers agrianiens
    Cavalerie des Compagnons
    Cavalerie paeonienne
    Infanterie illyrienne

    Parménion
    Hoplites alliés
    Piquiers vétérans
    Piquiers
    Piquiers
    Cavalerie thessalienne
    Cavalerie thrace
    Infanterie thrace
    Frondeurs


    L’armée Perse était en infériorité en termes d’infanterie en revanche elle disposait d’un important effectif de cavalerie et de nombreux archers.

    Les macédoniens avancèrent assez lentement. Les perses tentèrent de se mettre en ordre de bataille mais les disputes entre les satrapes (représentées par le Commandement de 7 plutôt bas) firent que seul les hoplites mercenaires s’avancèrent en formation. Spithridates parvint également à faire déplacer son infanterie près des berges du Granique tandis que les commandants de la cavalerie se disputaient pour des questions de préséance.

    Les macédoniens firent traverser la rivière à leur cavalerie et à leurs tirailleurs et commencèrent à harceler les mercenaires grecs qui n’y prêtèrent pas attention. Sur l’aile gauche macédonienne les cavaliers thessaliens et thraces se placèrent en première ligne. Le premier choc eu lieu sur l'extrémité gauche lorsque les cavaliers légers paeoniens chargèrent les javeliniers perses et les détruisirent. Ils percèrent ensuite sur les archers montés et les déroutèrent également au nez et à la barbe des hoplites mercenaires avant de se replier. Ce raid audacieux fut une première alerte.


    les macédoniens traversent le Granique sur la gauche des perses


    les audacieux paeoniens vont détruire les archers montés jusque devant les lignes perses !

    Les perses firent pleuvoir un déluge de flèches depuis l’autre berge du fleuve. Les tirs des fantassins et des cavaliers royaux eurent raison des cavaliers thraces ainsi que des hoplites alliés des macédoniens qui perdirent leurs nerfs et s’enfuirent.

    Encouragé par ce bon début de partie, Mithridates fit manœuvrer sa cavalerie vers l’aile droite perse afin de créer le surnombre. Arsitès fit charger sa cavalerie contre les thessaliens pour enfoncer l’aile gauche macédonienne et menacer le flanc de la phalange qui avançait. Encouragé par Parménion les Thessaliens contre-chargèrent et triomphèrent à deux contre un détruisant la moitié des cavaliers d’Arsitès et tuant le satrape dans la mêlée. Le vieux Parménion trouva également la mort dans l’affrontement.


    Les thessaliens font face à l'immense cavalerie perse

    Tandis que sur les extrémités les tirailleurs et les archers montés des deux camps se livraient un duel sans merci, Alexandre fit charger ses hoplites alliés contre les mercenaires grecs. Malheureusement emporté par la fougue le roi macédonien fut tué d’une lance et ses hommes refluèrent dans la rivière.


    Combat entre grecs sur le flanc gauche perse

    Heureusement pour eux les hypaspistes arrivèrent pour leur prêter main forte et la cavalerie des compagnons chargea le flanc des mercenaires et après une furieuse mêlée les mit en déroute.

    Au centre la phalange avançait lentement sous les flèches des perses qui ne leur firent que peu d’effet. Mithridates fit charger sa cavalerie lourde contre les thessaliens durement éprouvé, persuadé de les écraser. A la surprise générale ces deniers contre-chargèrent et remportèrent le combat détruisant les cavaliers lourds bactriens et tuant le satrape !

    Emporté par leur charge les compagnons enfoncèrent (en réussissant crânement tous leurs tests de désorganisation) la seconde ligne des mercenaires grecs qui tint bon. Les mercenaires perdirent cependant leur commandant et subirent des pertes si lourdes qu’ils abandonnèrent le champ de bataille.


    La phalange se rapproche

    Pendant ce temps les hypaspistes avaient percé au centre et engagèrent l’infanterie perse. Les sparabaras se montrèrent plus coriaces que prévu puisqu’ils mirent en déroute l’élite de l’infanterie macédonienne (qui avait été déjà bien éprouvée par le combat contre les mercenaires) et repoussèrent leurs soutiens illyriens et agrianiens. Malheureusement la seconde charge menée cette fois par les illyriens dispersa définitivement les deux unités de sparabaras du centre gauche et emporta la division de Spithridatès qui parvint cependant à s’enfuir.


    Le centre perse est enfoncé à son tour

    Lot de consolation pour les perses, le remplaçant d’Arsitès et Mithridates avait enfin réussi à mettre leur cavalerie (encore largement en état de combattre) sur les rails et repoussèrent les thessaliens sans cependant réussir à détruire ces héros ! Les archers montés secouèrent l’infanterie thrace ce qui occasionna la déroute de la division de Parménion et qui allait donc emporter une bonne part de l’imposante phalange du centre.


    La cavalerie perse tient le flanc droit

    Mais il était trop tard : la nuit tombait et la gauche des perses était en ruines. Spithridates qui avait éliminé ses rivaux à la faveur de la bataille, prit le commandement général et sonna la retraite. Il disposait encore de la plupart de sa cavalerie.

    Les macédoniens étaient maîtres du terrain mais ils en avaient payé le prix, les perses avaient vendu chèrement leur peau.

    Victoire macédonienne : 2 divisions détruites contre 1 pour les perses

    MVP de la partie : la cavalerie thessalienne qui a détruit trois cavaleries perses !

      La date/heure actuelle est Ven 21 Sep - 17:15