Derniers sujets


    Choc et cavalerie

    Partagez

    Choc et cavalerie

    Message par Durgrim l'ancien le Dim 21 Sep - 22:26

    Bonsoir à tous,

    Je me suis posé une question, une cavalerie qui est chargé utilise t'elle sa valeur choc (clash) ? Si on suit les règles, je dirais oui mais je me suis dit que c'était relativement absurde.

    Pouvez-vous m'éclairer ?

    Ciao


    Dernière édition par Durgrim l'ancien le Lun 22 Sep - 12:11, édité 1 fois

    Re: Choc et cavalerie

    Message par captain yapudo le Lun 22 Sep - 11:48

    En effet, mais elle n'a pas le bonus de charge !!

    Par contre une troupe montée interdite de charger une troupe doit avoir la possibilité de fuir face à une charge qui lui est refusée dans la règle sinon on s'expose à des aberrations du jeu et du réalisme (même si là nous en sommes loin encore...) Rolling Eyes

    Re: Choc et cavalerie

    Message par Durgrim l'ancien le Lun 22 Sep - 12:16

    Par contre une troupe montée interdite de charger une troupe doit avoir la possibilité de fuir face à une charge qui lui est refusée dans la règle sinon on s'expose à des aberrations du jeu et du réalisme (même si là nous en sommes loin encore...)
    Tu veux surement parler d'une charge de piquier sur de la cavalerie ? Si c'est le cas, ce point de règle est pris compte dans la règle spéciale pique de guerre. Une unité de cavalerie/char chargé par des piquiers devra tester pour savoir si elle est désorganisée.

    Re: Choc et cavalerie

    Message par captain yapudo le Mar 23 Sep - 6:36

    Ok pour la règle, mais pour le fond: une troupe susceptible d'être massacrée par un type de troupe adverse refuser un combat perdu d'avance, d'où l'option que je propose. Wink

    Re: Choc et cavalerie

    Message par Durgrim l'ancien le Mar 23 Sep - 9:34

    mais pour le fond: une troupe susceptible d'être massacrée par un type de troupe adverse refuser un combat perdu d'avance, d'où l'option que je propose.
    Il faut bien faire une différence entre charger des piquiers et se faire charger par ces derniers... ^^

    Lorsqu'une unité de piquier se fait charger, celle-ci se met en position mur de pique (pique planté au sol, etc.) et en attente de l'ennemi, ce qui veut dire que la cavalerie au vu de sa vitesse (va esquiver un pique au triple galop) et de la taille de son arme va directement au massacre, comme à l'image du film Braveheart (Peut-être est ce là qu'est né le kebab ^^ ?). D'ailleurs, j'apprécie la subtilité dans le jeu que lorsqu'une unité de piquier est ébranlée ou désorganisée, elle perd cette avantage. Alors que lorsqu'une unité de piquier charge, celle-ci ne va abaisser son pique qu'au dernier moment comme une cavalerie ou un sauteur à la perche (Peut-être est ce de là qu'est né ce sport ^^ ?).
    Cette façon différente d'utiliser l'arme explique son aspect beaucoup moins psychologique en charge par rapport à sa version réception charge.

    Je précise que je ne suis pas expert, ni un historien des armes mais que j'use de mes faibles connaissances et que j'en tire des déductions logiques.

    Re: Choc et cavalerie

    Message par captain yapudo le Mar 23 Sep - 9:40

    En fait,
    Les piquiers ne chargeaient jamais...
    Ils avançaient tel un bulldozer pour maintenir la cohésion de l'unité voire de la ligne de front...
    Un cavalier a donc le temps de se replier face a une telle menace.
    Il cherchera a la contourner tel Alexandre dans ses grandes heures .

    Re: Choc et cavalerie

    Message par Durgrim l'ancien le Mar 23 Sep - 9:48

    Ils avançaient tel un bulldozer pour maintenir la cohésion de l'unité voire de la ligne de front...
    Quoi qu'il en soit, la position et l'impact n'est pas la même entre une unité à l’arrêt et en marche.

    Un cavalier a donc le temps de se replier face a une telle menace.
    Et cela pendant la phase de commandement ^^ et si de la cavalerie se fait charger par de l'infanterie, c'est qu'il est déjà trop tard...

    Il cherchera a la contourner tel Alexandre dans ses grandes heures .
    Ce que fera tout bon joueur ^^.

    EDIT : Après si tu veux vraiment être fluff (réalité histo ^^), tu as meilleur temps d'interdire la charge à tes piquiers au lieu d'octroyer une fuite à ta cavalerie (ce qui pourrait en plus t'amener dans tes situations...).

    Re: Choc et cavalerie

    Message par Onurbm le Sam 18 Oct - 19:12

    Ne pas surestimer la capacité de réflexion "intelligente" d'une unité. C'est très rigide une formation serrée de plusieurs centaines d'hommes et de montures. et c'est une foule, conditionnée par son entrainement.
    à Pavie 1521 les chevaliers français n'ont pas esquivé


    Contenu sponsorisé

    Re: Choc et cavalerie

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Dim 23 Juil - 22:38